Solaire, lunaire ou luni-solaire, le calendrier

Mon amie Zhouzhou est née le 4 juin mais a rarement l’occasion de fêter son véritable anniversaire !

En effet elle est née en 1979, une année dotée de deux mois de juin or son anniversaire tombe le quatrième jour de juin intercalaire. Depuis sa naissance, ce n’est que la deuxième fois que Zhouzhou fête son vrai anniversaire en 2017. A-t-elle 2 ans ou 38 ans ?

En France, j’ai découvert que le calendrier chinois est employé notamment pour prédire le sexe des bébés, une fonctionnalité dont je n’ai jamais entendu parler en Chine. Les Chinois l’utilisent pour une bonne gestion de l’agriculture, afin d’indiquer les fêtes traditionnelles ou religieuses et servir également de base à l’astrologie.

Lorsque le calendrier chinois est évoqué, il s’agit précisément de celui du peuple Han car les minorités nationales ont les leurs propres.

Ce calendrier chinois est luni-solaire, fruit des observations sur la lune, le soleil et Jupiter durant l’antiquité. Les mouvements des trois planètes, les longueurs des ombres, les durées des jours et des nuits ainsi que les phénomènes agricoles sont associés afin d’aboutir à un tel calendrier. Le premier système calendaire daterait de 2637 av J.C., le calendrier employé actuellement présente peu d’évolution par rapport à ce dernier.

Chaque mois commence le jour de la nouvelle lune, le quinze de chaque mois forme la pleine lune. Un mois totalisant soit vingt-neuf soit trente jours, une période de douze mois correspond donc aux trois cent cinquante-quatre ou trois cent cinquante-cinq jours. De plus les mois ne contiennent pas un nombre fixe de jours. Un mois de février, tout comme les autres mois, intercalaires compris, peut contenir vingt-neuf jours en une année et trente en une autre. Seulement jamais deux mois de même nombre de jours ne se suivent.

Par rapport au calendrier solaire, il manque onze jours par an, tous les trois ans, plus d’un mois donc. Afin de maintenir le calendrier chinois en rapport à la fois avec le soleil et avec la lune, les ancêtres ont inventé les mois intercalaires. Tous les deux ou trois ans, un mois intercalaire est ajouté, comme le deuxième mois de juin en 2017.

En raison de la distance entre la Terre et le soleil et par rapport à la vitesse du soleil en automne comme en hiver, il existe peu de mois intercalaires en ces deux saisons. Les plus courants sont mars, avril, mai, juin et juillet. Exceptionnellement en 2033 nous aurons un mois de novembre intercalaire. En général on compte sept mois intercalaires en une période de dix-neuf ans.

L’année 2017 compte trois cent quatre-vingt-quatre jours avec un mois de juin intercalaire. Je me souviens qu’en 2008 il y avait eu deux mois de juillet. Comme la St Valentin chinoise est le 7 juillet, les amoureux ont eu deux St Valentin.

La République de Chine n’a officiellement adopté le calendrier grégorien qu’en 1912 mais il fallut attendre le 1er janvier 1929 pour que le calendrier solaire soit appliqué sur l’ensemble du pays. Aujourd’hui le calendrier chinois reste toujours très populaire. Il occupe une place importante dans la vie courante des asiatiques. Personnellement je le trouve plus fidèle aux transitions de saisons. Par exemple, même à Marseille, aux alentours du 10 août en calendrier grégorien, la différence de température entre la nuit et la journée commence à se faire sentir. Pour les Français, c’est encore le plein l’été mais c’est à cette période où débute chaque année l’automne en calendrier chinois.

Avec un calendrier différent, vous vous doutez bien que le calcul de l’âge des individus présente aussi un système différent. En Chine, selon la tradition, quand un bébé nait, il a déjà un an. Son existence débute lors qu’il est encore un fœtus. Chaque année, au 1er janvier tout le monde a un an de plus. Donc pas de jaloux, chacun fête l’arrivée d’une nouvelle année en même temps que l’anniversaire de tout le monde. L’idée de l’égalité est donc ancrée dans la culture chinoise depuis des milliers d’années. Si quelqu’un est né peu avant le Nouvel An, il passe vite à l’âge de deux ans, c’était mon cas.

Les vocables « yin » et « yang » ne sont pas inconnus aux Français. Savez-vous que le calendrier chinois est appelé « calendrier yin » et celui grégorien « calendrier yang »?

Un avantage d’avoir deux calendriers est que nous pouvons éventuellement fêter deux fois l’anniversaire chaque année. Aujourd’hui les gens de plus de cinquante ans fêtent plutôt leur anniversaire du calendrier yin et les jeunes générations celui du calendrier yang. Quelques petits malins fêtent les deux afin de doubler les cadeaux.

Donnez votre avis